autrement


OM4 / Foma 400 ie 320
Rodinal 1+40

quelque part
je me dis
entre deux saisons

les oiseaux
enroués
regardaient les fleurs

qui profitaient
au-delà du raisonable
la cloche

a sonné
comme on ouvre
une porte

des hommes
des femmes
des enfants

étaient devant
moi que
disaient-ils

une autre fois


Orotone, 2018


la première fois
pourtant tu te cachais
je ne voyais que toi

une autre fois,
les fleurs étaient
fraîches & belles

une autre fois
ses mains ouvertes
offraient le ciel

une fois
il n´y eut
personne

une autre fois
on a laissé la nuit
dormir seule

une autre fois
qui que tu sois
je n´aurai plus peur

une dernière fois
je te le demande
reste avec moi

l´ange

OM4, Foma 400 ie 320
Rodinal 1+40

j´étais un ange
lentement
défait par la lumière

puis j´ai découvert
l´ombre
dense d´un arbre
qui atteignait le ciel

j´hésite encore
entre
le ciel & la terre

au présent

EXA 1b + 50mm
Foma 400 ie 320 / Rodinal 1+40


on se regarde avec lenteur
comme
les mains qui dénudent

une faible voix
agite le vent
on attend
on apprend

la promesse du lendemain
est inutile
comme toutes les promesses



retour

EXA 1b / 50mm
Foma 400 ie 320 / Foma 1+40

ne va pas trop loin
me dit la voix
il y a toujours une voix
comme ça

si j´ouvrais la porte
ou si j´entrais
par la fenêtre ?

j´imagine un lit
de paille la couleur
de tes cheveux quand

il fait nuit blanche Je
te parle seul Où es-tu
il y a maintenant
si longtemps...

je ne sais pas

Minolta XGM
Foma 400 ie 320 / Rodinal 1+40


pour C*


il reste des mots
posés sur le bord intérieur
des lèvres

le silence répandu
malgré les cigarettes
ou les pastilles mentholées
a le goût trop fort
& inachevé

maintenant
il reste des mots
pour une autre  fois

histoire


Minolta SRT 101
Foma / Rodinal


ce n´est qu´une histoire
impossible
comme elles arrivent
tous les jours

te souviens- tu
de nos anciens
regards ?

le baiser avait un goût
de vase
on a cueilli les fleurs à
mains nues

taillé des pierres
avec nos cris &
vos souvenirs